Je suis un mouton !

Et oui je suis un mouton… mais rien à voir avec la coiffure…

Sortir un patron de petite robe au début de l’été c’est comme lâcher le loup dans la bergerie… C’est l’affolement, on ne sait plus où donner de la tête tant les jolies versions font irruption… Je n’ai pas résisté, j’ai fait le mouton… Mais j’assume !

Douce comme un agneau

J’ai découvert l’univers frais et doux Cristina par le biais d’Instagram. Des couleurs pastels, du doré, du bleu marine, la marque Nanoö se distingue par des coupes simples mais toujours un joli détail qui fait la différence. Dans la boutique en ligne on trouve les patrons (pochette ou PDF) pour femme et fillette, les kits couture (patron + tissu) pour moutonner façon « c’est moi qui l’ai fait », mais aussi les vêtements finis pour pouvoir céder à la tendance et faire le mouton sans savoir coudre.

Revenons à nos moutons

L’introduction faite revenons à nos moutons et à Lillan, la petite robe qui nous intéresse aujourd’hui :

  • Une robe toute simple composée d’un corsage et d’une jupe froncée. Pas de manches, pas de fermeture éclair, pas de pinces, autant dire qu’elle est idéale pour une couture sans prise de tête.
  • Les poches (indispensables n’est-ce pas ?) sont incluses sans le dessin de la jupe et donc invisibles à l’extérieur.
  • Les manches et l’encolure sont finies par un biais invisible (mais on peut aussi choisir une bande de propreté).
  • Une patte de boutonnage est placée sur le corsage de façon décalée par rapport au centre de l’encolure (c’est ce qui m’a séduite je vous avoue).
  • Une option taille élastiquée est proposée.

Je vous le disais cette robe est assez simple mais en été n’est-ce pas tout ce dont on a envie ?

Sur la toile ou Instagram (encore ! Qu’est-ce qu’on ferait sans lui ?!) j’ai croisé des interprétations aussi différentes que ravissantes qui laissent imaginer une multitude de déclinaisons (en lin lavé, en jersey, en dentelle, à rayures…). D’ailleurs en cas d’insomnie, plutôt que de compter les moutons, essayez d’imaginer toutes les versions possibles de Lillan, fort est à parier que vous serez endormi avant d’avoir épuisé son potentiel !

moutonnerie enchantée

Pour ma modeste contribution à la Lillan mania :

  • J’ai osé couper dans mon précieux coupon Printstand. Il s’agit d’un chambray léger à chevrons paillettes. Un bonheur à coudre et à porter ce tissu. Après 2 lavages l’effet paillette (light) ne s’est pas estompé, à voir dans le temps.
  • Comme le tissu était un poil transparent j’ai doublé la jupe avec un voile de coton bleu ciel : en été, un rayon de soleil mal placé (ou bien placé selon le point de vue) et on a vite fait de dévoiler plus que ce qu’on aurait voulu. J’ai joué la sécurité. Je n’ai en revanche pas doublé le corsage car la transparence reste minime (je ne l’aurais pas fait pour une blouse ou une chemise dans le même tissu d’ailleurs).

  • J’ai coupé une taille 40 en suivant le tableau des mesures mais à l’essayage j’ai trouvé ma robe un peu trop ample pour être portée sans ceinture ou élastique à la taille (que je ne voulais pas). J’ai du coup raboté chaque côté d’un bon centimètre et je tracerai un compromis 40 (poitrine) et 38 (taille-hanches) pour la prochaine.
  • J’ai aussi raccourci la robe de 2cm.
  • J’ai coupé mon biais pour les finitions dans le même tissu que la robe.

Pour une plus jolie finition au niveau de l’encolure (et pour pouvoir porter ma robe corsage légèrement ouvert) j’ai utilisé la technique présentée par Sandra, technique que vous pouvez aussi retrouver dans les patrons Chez Machine Anissa et Bixente.

  • Les petits boutons sont en bois, un peu comme sur le modèle de présentation de la marque que je trouve absolument charmant.

Cette petite robe est parfaite pour être glissée dans la valise des vacances, je suis un mouton assumé et enchanté. Elle s’entend super bien avec mes sandales préférées et mon panier pour le marché, que demande le peuple ?

Pour les prochaines versions je pense que je descendrai un peu les manches pour que cela me corresponde plus. D’ailleurs je vois très bien ce modèle en tencel, avec un petit revers aux manches et des collants opaques pour cet automne… Enfin d’ici là l’occasion de moutonner sur d’autres modèles me sera sûrement donnée…

Jolis détails

Publicités

28 réflexions sur “Je suis un mouton !

  1. Vivi dit :

    Jolie comme tout avec son petit corsage boutonnée sur le côté et la jupe un peu ample.
    Un bonheur à porter lors de grandes chaleurs car non près du corps.
    Je vais voir sur le site ce patron.

    J'aime

  2. Pascale dit :

    Ravissante. Ce tissu est superbe. Je trouve que cette robe te va particulièrement bien. Les photos sont très jolies. Tu es, comme toujours, très souriante et pleine de vie. Merci de m’avoir fait connaître cette marque de patron. Je crois que je vais craquer. Encore un projet qui va attendre un peu.

    J'aime

  3. Mathilde ... au fil des heures dit :

    Waow !!! Elle est géniale ta version de Lillian !!! Une petite merveille !!! Ton tissu est trop joli, il rend vraiment super bien et il correspond très bien à ce modèle !!!! Et puis tu as raison, cette patte de boutonnage décalée, c’est vraiment top !!! Et dans ces cas-là … moutonner c’est ce qu’il y a de mieux parce que ça serait dommage de se priver d’une si jolie robe !!! Bravo !!

    J'aime

  4. Catherine dit :

    je la trouve géniale! d’ailleurs je viens de la commander et de l’imprimer 🙂 (acheteuse compulsive :)) je n’ai pas encore le tissu mais je vais trouver le modèle me plaît tellement ! bravo

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s