La complainte des plinthes

Non Patrick n’est pas le préposé à la déco du salon, c’est le nouveau patron de pantalon de Coralie Bijasson et le projet de septembre pour ma garde-robe capsule.

Pas facile de trouver le bon endroit pour prendre en photo un pantalon dans son entier. Il faut un certain recul et assez de lumière… Et bien le seul endroit de la maison qui réunit tous les critères c’est le mur sans plinthes…

Où il est question de procrastination

A notre décharge, mon poilu a été bien occupé avec le jardin qui menaçait de se transformer en lieu de tournage pour la saison 27 de Koh Lanta (voire du prochain Rambo) et j’avoue pour ma part j’ai préféré occuper mon temps libre avec Patrick plutôt qu’avec une boite à onglet et un pistolet à colle (et je ne peux même pas me flageller avec les orties du jardin, y’en a plus).

Vous savez ce que c’est… Une fois le gros des travaux terminé il reste toujours tout un tas de petites finitions qu’on prend un malin plaisir à remettre à plus tard en se lamentant : « non mais faut que je le fasse, c’est rien mais… ». Parce que oui on a toujours de bon arguments pour repousser ces petites tâches : une série à terminer, une partie de « Panic Cafard » promise aux enfants, une sieste (ou un jogging) indispensable à notre santé mentale, une tablette de chocolat à terminer etc.

Cette observation vaut également pour les ourlets des rideaux, la pose de l’étagère du couloir, le raccommodage de mon trench… Allez me dites pas que ça ne vous dit rien, vous pouvez avouer je n’ai vraiment plus d’orties (quoi que pour les cartons de déménagement non déballés je peux peut-être en retrouver, Anne et Marie je dis pas ça pour vous… hum).

Et puis je ne me voyais pas supplier ma moitié de sacrifier son dimanche matin en expliquant l’urgence (voir photo ci-dessous) : « Non mais chéri il faut absolument que les plinthes soient posées pour demain parce que je fais les photos de mon pantalon, et c’est des photos en pied, et on va voir que c’est pas fini et je serai la risée d’Instagram et ma carrière sera fichue, et et… », non, contre Auto-Moto, je peux pas lutter…

Pour mettre fin à la complainte des plinthes (et faire honneur au joli patron de Coralie) j’ai donc triché et fait appel à mon petit frère et à la magie de l’informatique. Tadam, un beau salon tout plinthé !

Patriiiiiiiiiiiick !!!

Patrick est un pantalon à pinces et à la coupe « carotte » (large aux cuisses et plus ajusté au niveau des chevilles). Il dispose de poches italiennes et est fermé par une braguette et un bouton au niveau de la ceinture.

Comme toujours chez Coralie Bijasson simplicité et précision sont au rendez-vous :

  • La planche et le livret agrémenté de nombreux schémas sont très clairs et permettent une réalisation pas-à-pas en toute confiance.
  • Le montage de la braguette n’est pas forcement facile, j’avoue que j’ai appréhendé cette étape, mais avec le lien vers tutoriel vidéo qui accompagne le patron on est tenu par la main et forcément on progresse, ce qui est très gratifiant !
  • La réalisation des passants et la pose astucieuse de la ceinture permettent des finitions impeccables.

Attention toutefois au choix de la taille. Je suis partie sur une taille 40 pour des mesures entre le 38 et e 40 dans le tableau des mesures. Je pense que j’aurai pu partir sur un 38, mon tissu contenant un peu élasthanne et la coupe étant large. Au final j’ai raboté les jambes d’1,5 cm en largeur et de toutes façons je porte tous mes pantalons avec une ceinture.

Classe dans une matière fluide (crêpe, lainage tailleur) et porté avec des talons, j’ai choisi de vous le présenter ici dans un look plus « boyish », dans un coton marron foncé avec un motif prince de galles noir quasi ton sur ton, bas retroussé et baskets.

Avec un pull loose (ici mon pull « sur un nuage ») il prend des allures cosy (vous me visualisez sur le canapé avec une tasse de thé et un tricot au lieu  de bricoler ?), avec un top ajusté ou une chemise en jean il se fait plus quotidien pour changer du slim… et je ne m’en plinthe plaint pas ah ah !

 

Publicités

23 réflexions sur “La complainte des plinthes

  1. Pascale dit :

    Superbe pantalon qui te va super bien. Moi j’ai renoncé à lutter contre turbo et les mails urgents. Les plinthes du couloir et de notre chambre attendent depuis 8 ans. Si si je t’assure ont les a mais elles sont juste posées contre le mur. Au passage de l’aspirateur grande détresse de la ménagère exaspérée. Mais je suis pour la paix des ménages. Pour revenir à Patrick il est vraiment extra

    J'aime

  2. Mathilde ... au fil des heures dit :

    Mmmm, le bonheur de la procrastination !!! C’est quand même mieux que tu te sois concentrée sur Patrick plutôt que sur tes plinthes !!! Ton frère a vraiment bien fait son boulot sur les photos, mais je ne suis pas sûre qu’il aurait pu faire le même petit miracle si tu avais juste posée avec ton tissu pour ce pantalon !!! Et ça aurait été dommage parce qu’il est vraiment super sympa !!! La coupe est top, parfaite pour les moments de détente sur le canapé et aussi plus habillé !!! C’est encore une belle réussite !! Bravo !!!

    J'aime

  3. Mérové dit :

    Très joli pantalon il te va très bien et est compatible avec ta garde robe c’est le top.Je dois avouer que le pantalon est une pièce qui me fais reculer ,j’avais cousu Jacques de republique du chiffon deux fois .la première version je pouvais aisaiment la portée pour aller au cirque question clown c’était parfait !un vrai fiasco tout autant dans le choix du tissu (du lin madame …y en a qui cherche les plis)que de la taille .la version deux fut plus concluante j’ai choisi un tissu serge avec plus de tenue et repris le fit …une vrai galère. Pourtant ils me font du charme ces patrons de froc ,j’hésite entre le Port de PA et celui ci de CB à voir !

    J'aime

  4. ChebiWoman dit :

    Qu’est-ce que tu m’as fait rire avec tes plinthes ! Le pantalon est superbe Perrine, bravo et bien porté, comme toujours 😘
    Merci pour ce petit rayon de soleil de ce dimanche tout gris 😊
    Sylvie

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.