Destination Ischia

Ischia c’est une petite île italienne d’à peine 47 Km2. Située dans le golfe de Naples avec ses copines Capri et Procida, cette terre volcanique offre de magnifiques paysages où les criques aux eaux turquoises se mêlent au parfum des oliviers et orangers. Ah ça donne envie de voyage et d’évasion n’est-ce pas ? Mais ce n’est pas vers cette Ischia là que je vous emmène aujourd’hui mais plutôt dans l’univers Slow Sunday Paris. Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, bienvenue à bord du vol en direction d’Ischia 2.0 !

Embarquement immédiat

Si vous suivez régulièrement ce blog, vous n’êtes pas sans savoir que j’ai pour la marque de patrons de couture Slow Sunday Paris une vraie affection. C’est une marque que je suis depuis sa première collection (dont la robe Forget-me-notici et –  et le top Irisici et – sont emblématiques). D’une part parce que la plupart des modèles me correspondent, que j’aime la façon dont ils sont conçus, dont on est guidés dans la réalisation du vêtement, et aussi parce que sa créatrice est une personne aussi talentueuse qu’adorable.

Ischia, est un patron issu de la collection printemps-été de l’année dernière. Il s’agit d’une combinaison qui m’a charmée au premier regard avec ses jolis détails et sa coupe semi-ajustée. Je ne l’ai pourtant jamais cousue jusqu’alors (parce qu’une combi c’est un métrage et donc un prix conséquent, que je n’étais pas sûre d’assumer le port de la combi – mais nous y reviendrons dans quelques jours – et aussi parce que la toile est un peu inévitable pour ce type de pièce sauf si on se sent de sauter sans parachute).

Mais y a quelques semaines Caroline m’a parlé de son envie de convertir quelques patrons au format PDF et d’en profiter pour proposer une extension gratuite à la combinaison Ischia pour en faire une version robe.

Mesdames, mesdemoiselles, messieurs attachez vos ceintures. En cas d’évacuation nous vous demanderons de suivre les indications du personnel de bord et d’abandonner sur place vos bagages (nous rappelons à nos aimables passager que votre belle-mère n’est pas considérée comme un bagage). Parés au décollage ?

Attachez vos ceintures

La version upgradée d’Ischia est une robe droite dont l’aisance a été calculée pour un effet ajusté mais pas engoncé. Les poches et la ceinture lui donnent un look résolument moderne et élégant sans en faire trop.

Ischia 2.0 conserve quelques pièces de la combinaison (le patron de base est donc nécessaire pour pouvoir réaliser la robe) :

  • Le corsage  avec ses manches kimono à revers, son empiècement (auquel on peut ajouter un passepoil) et son boutonnage devant.
  • La ceinture.
  • Les poches plaquées (bien qu’elles soient légèrement différentes dans la version à télécharger pour coller au tombé de la robe, visuellement c’est un élément qui ne change pas).

Quelques pièces ont été ajoutées ou sont à modifier légèrement (vraiment rien de compliqué) :

  • Le corsage (à allonger de quelques centimètres),
  • Une jupe droite, volontairement longue, pour pouvoir l’ajuster à votre morphologie et votre goût facilement.

Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, aucune zone de turbulence à signaler, vous pouvez détacher vos ceintures et vous détendre (autant que faire se peut je dis pas ça pour moi… hum).

En mode croisière

Pour cette version d’Ischia 2.0 j’ai choisi la viscose marine à pois cuivre Un chat sur un fil (offert par Cindy oui oui celle de Cousu Main 3, y’a du guest aujourd’hui sur le blog). C’est un tissu ultra doux, qui ne froisse ni plus ni moins que de la viscose classique et qui se coud très facilement.

Il n’est pas transparent (à moins de rester jambes écartées en plein soleil, ce qui m’arrive personnellement assez rarement, mais si c’est votre cas, au moins vous serez prévenues) et a très beau un tombé.

Cette Ischia :

  • J’ai cousu une taille 40. Peut-être que le 38 aurait suffit pour la jupe mais je préfère être à l’aise et avec un tissu fluide ça ne me choque pas.
  • La ceinture étant assez longue, elle est gourmande en tissu. Je l’ai donc coupée en deux fois, la couture de jonction étant cachée dans le passant du dos elle est invisible (à moins que vous ne viviez avec des personnes qui scrutent à la loupe vos vêtements cousus main – ceci n’est pas un message subliminal – ce qui là encore n’est pas mon cas…).
  • A propos des passants justement, 2 c’est bien, 3 c’est mieux. Un passant au milieu du dos assure un meilleur maintien de la ceinture.
  • J’ai aussi surpiqué les revers de manche pour qu’ils restent en place.

Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, nous amorçons notre descente. Les Émeoaerosagophiles (collectionneurs de sacs à vomi… vides… a priori) trouverons leur bonheur à l’avant de leur siège. nous espérons que vous avez passé un agréable voyage.

Atterrissage

Moi qui vais naturellement vers des robes à basques pour l’été (tiens d’ailleurs quand j’y pense Ischia à basque ce serait pas mal non plus), je suis conquise par cette version modifiée de la combinaison. Je trouve que la coupe et la ceinture qui passe au niveau du nombril sont plutôt flatteuses pour la silhouette.

Par goût j’aurai tendance pour ce modèle à conseiller des tissus fluides type viscose, tencel, crêpe léger, mais si vous voulez lui donner un style plus « ferme » ou structuré, un denim léger ou une double gaze lui iront tout aussi bien. Je pense refaire cette robe en noir, pour avoir une robe d’été « classe » mais pas cérémonie non plus, peut-être en rognant un ou deux 2 cm sur les côtés et 4-5 cm sur la longueur.

Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, nous sommes arrivés à destination. La température extérieure est de 28°C (bah quoi on peut rêver). Nous espérons vous revoir très bientôt sur notre compagnie.

joli détail

Dans le prochain article il sera aussi question d’Ischia mais pas seulement puisque Charlie a recruté un nouvelle drôle de dame pour une mission de choc ! Un indice ? Allez ok c’est cadeau : « Cot, cot, cot ». Qui a trouvé ?

Publicités

9 réflexions sur “Destination Ischia

  1. Pascale dit :

    Elle est vraiment canon ! Elle te va terriblement bien. Ce doit être d’un grand confort ! C’est dommage que sur les photos on ne voit pas les pois. En noir, elle sera également sublime.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.