Épisode 13 : Jolies dentelles

« Il était une fois 3 filles superbes qui avaient décidé de s’engager dans la police. Mais on les avait cantonnées dans des travaux bien peu passionnants. Alors moi, Charlie, je les ai engagées, et je ne le regrette pas, car ce sont vraiment de Drôles de Dames. »

C’est une mission placée sous le signe de la délicatesse  que je vous propose aujourd’hui car mes drôles de dames ont cousu de la dentelle et de la broderie anglaise. J’ai recruté pour cette mission 2 filles qui ont toujours la banane, avec elles pas de poses « moue boudeuse » mais plutôt un  sourire qui n’a d’égal que le plaisir de coudre et de partager sa passion, j’ai nommé Camille et Anne-Lise. Quels modèles ont-elles choisi pour relever ce défi de fin d’été? Je vous laisse découvrir tout ça et j’espère que vous prendrez autant de plaisir que moi à découvrir mes jolies et pétillantes drôles de dames.

La proposition de Camille

Quand Perrine m’a contactée pour un projet cousette commun, j’ai bondi de ma chaise pour aller voir l’Homme et annoncer fièrement « Chéri, je vais être une Drôle de Dame ! ». Devant son air surpris, me voilà à lui faire de grandes tirades sur le concept et la mission qui nous était allouée : dentelle ou broderie anglaise. Et là : petit moment de stress… Coudre de la broderie anglaise… Vais-je y arriver ?!

Parce que la broderie anglaise, je n’y ai jamais touché moi… Enfin si, je l’ai touchée, dépliée, repliée, re-touchée, … sans jamais oser la couper… Pourtant, tout était prêt dans ma tête, je voulais réaliser la blouse Vertige d’Atelier Scämmit achetée directement auprès de Johanna (la créatrice) au salon CSF 2018, avec qui j’ai pu réaliser une jolie interview pour ma page Facebook dédiée à la marque.

Mon coupon de broderie était déjà tout prêt, lavé, repassé. J’avais longtemps hésité sur le motif que je voulais, tant ceux disponibles chez Les Coupons St Pierre sont magnifiques. Mais après 15 minutes à tous les regarder à la boutique de Montmartre, mon choix s’était porté sur cette jolie découpe en forme de goutte, qui pouvait arborer un look hippy chic / bohème selon le vêtement réalisé.

Bref, la mission était trop belle : c’était le moment de se lancer et c’était mon objectif cousette de cet été !

Première étape : le patron. Normalement, à chaque nouveau modèle que je réalise, je fais une toile. Mais là, je n’avais pas vraiment le temps… Et puis, c’était le 6ème patron Atelier Scämmit que je réalisais, alors j’étais confiante. Hop hop hop, j’ai tout décalqué en 38, ma taille habituelle.

Deuxième étape :  découper le tissu. Le moment de l’angoisse !  J’ai bien pris soin de suivre des lignes de motifs pour avoir un joli rendu. Le tissu ne bouge pas à la coupe, car c’est avant tout un coton. Du fait des découpes de la broderie, je n’ai pas réalisé les repères de montage avec des crans aux ciseaux (je n’aurai pas réussi à les retrouver…) J’ai utilisé un stylo effaçable par friction/chauffe pour écrire sur mon tissu. J’ai découvert ça l’année dernière : comme l’encre s’efface à la chaleur, tout disparaît en coup de fer à repasser (ou même de sèche-cheveux !).

Troisième étape : le montage de la blouse. En étant téléguidée par la vidéo de Johanna, tout a été très simple ! Voici les quelques modifications que j’ai apportées : j’ai allongé le corps de la blouse de 1 cm (pour pouvoir la rentrer dans mon pantalon si envie), j’ai allongé les manches de 1,5 cm (j’aime quand ça retombe bien sur les poignets), je n’ai pas doublé l’empiècement dos (pour garder l’effet de transparence de la broderie), j’ai réalisé un ourlet roulotté à la surjeteuse sur le volant (à la place de l’ourlet mouchoir proposé) et j’ai utilisé un biais blanc du commerce pour finir l’encolure (au lieu de faire un biais dans le même tissu comme préconisé).

Résultat : elle est parfaite ! Je l’adore. Je suis vraiment ravie d’avoir osé couper ce tissu et d’avoir choisi ce patron pour l’utiliser. Je trouve qu’elle a un petit look de grandes marques. Elle se porte aussi bien seule sur un jean qu’avec une petite veste de tailleur ou un gilet.

Je craignais qu’elle ne soit transparente, mais pas du tout. On peut la porter sans caraco, sans pour autant que les dessous ne soient visibles. Et en parlant de dessous, j’en connais une qui s’est surpassée pour la mission…

Un immense merci à Perrine de nous avoir réunies avec Anne-Lise pour ce si beau projet. Que du bonheur !

La proposition d’Anne-Lise

Belle surprise pour moi quand Perrine m’a proposé de participer à un article commun sur son blog!!
J’adore ses cousettes, elle m’inspire beaucoup et mission pour Charlie et ses Drôles de Dames. « Coudre de la dentelle ou de la broderie anglaise », ce thème m’a vraiment donné envie!!
Dans un premier temps, j’avais choisi de coudre de la broderie anglaise car j’avais envie de me coudre une blouse la brune de Delphine et Morissette et surtout car je me disais que je ne réussirais pas à coudre de la dentelle.
Et finalement, le post et le tuto de Sarah (https://www.youtube.com/watch?v=P8QCH2FG_GY) pour apprendre à coudre un ensemble de lingerie m’ont donné envie de laisser mes appréhensions au placard et de me lancer!

J’ai utilisé les mêmes patrons que Sarah, à savoir pour le bas j’ai utilisé le Bella Panties de Evielaluve, et le haut du patron Bohème de Etoffe Malicieuse.
Ma plus grande difficulté a été de trouver de la dentelle extensible à Toronto… Du coup pas besoin de tergiverser pendant des heures je n’ai trouvé qu’une seule bande de 15 cm de largeur en dentelle noire mais jolie! J’en ai acheté 1 m et j’ai pu coudre un soutien gorge et une culotte assortie!
Puis est venue la question de l’élastique … autre casse tête… comme quoi même en souhaitant coudre des petites pièces il peut y avoir des difficultés… par d’élastique lurex à l’horizon… Je me suis dit que j’allais prendre une bande de ruban large rigide et que j’allais coudre une attache de soutien gorge classique et puis j’ai découvert l’enseigne Mokuba et là j’ai trouvé des élastiques larges unis avec un choix de couleurs incroyables! (il y a une boutique à Montmartre!)
Et c’est partie pour l’étape couture! Pas de difficulté particulière, le tuto de Sarah est top, et les explications des patrons sont très complètes donc beaucoup de plaisir!
Pas de photo portée car je pense dévoiler assez de moi même sur les réseaux sociaux mais tout tombe parfaitement! Je suis ravie!

NDLR : J’ai absolument tenu à ce qu’Anne-Lise mette cette photo, je la trouve tellement drôle, naturelle et belle !

Merci Perrine pour cette mission qui m’a permit de sortir de ma zone de confort et de me dépasser!

La proposition de Perrine

Pour mettre en valeur mon joli coupon de dentelle déniché chez DIY District, quoi de mieux qu’un modèle simple qui a moult fois fait ses preuves ?

 

Eh oui, j’ai remis ça avec le patron Aime comme Miroir. C’est vraiment MON basique déclinable dans une foule de matières, avec ou sans basque, version top ou version robe.

Ici j’ai réutilisé mes manches légèrement élargies (2-3 cm il me semble) selon le tuto de Christelle Beneytout et doublé le corsage avec un voile de coton blanc pour pouvoir le porter en toutes circonstances (par toutes circonstances entendez « au boulot aussi »).

Je vous avoue que le travail de la dentelle a été grandement facilité par la plaque « point droit » de ma Pfaff (une Quilt expression 720, je vous en reparle bientôt). Avec cet accessoire pas de risque dentelle « mangée » (voire avalée) par la machine. J’avais découvert cette astuce avec le cours Artesane « coudre les tissus qui fachent » mais cette plaque n’était pas dispo sur mon ancienne machine. J’ai donc été ravie de pouvoir mettre à profit ce que j’avais appris.

Epilogue

Quel plaisir de découvrir ces jolis projets, merci infiniment mesdames. Camille et Perrine vous avez misé sur des valeurs sûres pour profiter au maximum de vos étoffes, Anne-Lise chapeau bas pour le défi technique et on t’excuse évidemment de ne pas proposer de photos portées 😉

Un petit indice sur la prochaine mission ? Il n’y aura pas trois mais quatre drôles de dames… La crème de la crème finistérienne… Vous avez deviné ?

 

Publicités

17 réflexions sur “Épisode 13 : Jolies dentelles

  1. Mazick dit :

    Quelle belle mission, bravo !
    Moi aussi j’aime beaucoup coudre la broderie anglaise mais n’ai jamais essayé de coudre de la dentelle. Peut être que ça me ferra sauter le pas ?
    Bravo les 3 modèles sont superbes!

    J'aime

  2. Jalyla dit :

    Un modèle simple met bien en valeur ta dentelle qui est superbe. Je crois que tu as inversé la croisure… mais c’est sans conséquence, ça n’enlève rien à la beauté de ton chemisier!

    J'aime

  3. Sabine dit :

    Bonjour Perrine,
    Toujours un plaisir de lire tes inspirations, ton ressentis et tes partages avec les autres couturières. Un grand bravo pour l’écriture claire et limpide qui donne envie de tout laisser tomber pour retrouver sa mac.

    J'aime

  4. princesse_in_versailles dit :

    Bonjour Perrine,
    Je te remercie de continuer à alimenter ton blog. J’aime te lire. C’est toujours instructif et inspirant. Bravo aux Drôles de Dame.

    J'aime

  5. cerisebouquet dit :

    Merci Perrine pour ce partage. Vos sympathiques drôles de dames ont des doigts de fée, quant à votre choix c’est un modèle que j!affectionne aussi beaucoup. Bravo !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.