Éloge de la simplicité

Je me souviens d’un  jour où avec les filles de mon cours de sport on avait décidé d’aller manger une pizza ensemble. Habituées à nous voir rougeaudes et transpirantes (oui on bosse un peu entre deux papotages quand même), je m’étais fort apprêtée pour ce dîner, histoire de montrer que sous la sueur et les cheveux collés se cache une vraie femme. Rouge à lèvre, robe ajustée, talons tout le tralala… Et puis une des filles du groupe est arrivée, jean bien coupé, converses, t-shirt en lin rehaussé d’un joli collier… Bien entendu, tout en simplicité elle était canon (et bien à l’aise pour manger sa 4 fromages du coup)…

Lire la suite

Publicités

Épisode 4 : Du jaune contre l’endométriose

Il était une fois 180 millions de filles superbes, dispersées dans le monde entier… 4 millions de femmes en France, touchées par une maladie aussi douloureuse physiquement que psychologiquement. Parce qu’elle touche à l’intimité, aux règles, elle est taboue, mal connue, parfois violemment reléguée au rang de « problème de femme »… Alors aujourd’hui c’est une mission un peu spéciale que nous présentons sur le blog. Dans le sillage de la marque de patrons Chez Machine, on a cousu du jaune contre l’endométriose.

Culotte Bel Air – Rébécca Meurin – Sewing Jess

Lire la suite

Le mojo

Le mojo c’est ce petit plus de motivation, la magie de la créativité, la satisfaction de l’envie, le sentiment qu’on a « le truc » au bout des doigts tandis que le cerveau bouillonne. Il est très imprévisible… Tantôt il ne nous lâche pas d’une semelle et nous entraîne dans une frénésie productive, tantôt il disparaît mystérieusement, nous faisant enchainer boulettes et répéter en boucle « non mais je suis mauvaise c’est pas possible »… Mais dans ces cas là il suffit souvent d’un projet simple, d’un patron justement coupé ou d’un joli tissu pour le faire revenir…

Lire la suite

Il fait quel temps demain ?

C’est LE sujet de comptoir par excellence (« Hé Roger (encore lui), réchauffement climatique mon œil il faisait 3 degrés ce matin, allez remets-nous un muscadet tiens »)… C’est LA question fondamentale qu’on pose au téléphone (« fait beau chez vous ? »), LE problème existentiel du matin (« col roulé ? chemisette ? ») ou le petit mot qu’on glisse aux collègues le matin en arrivant au boulot (« pas chaud ce matin hein?) : Le temps qu’il fait ! Il faut dire qu’on l’attend avec impatience notre joli printemps…

Lire la suite