Comme une évidence

Il est des choix évidents, directs, une impulsion parfois même une illumination. Aucun doute, même raisonnable. Aucune hésitation, juste l’intuition que la décision est la bonne.

Lire la suite

Épisode 11 : Mission chemise

« Il était une fois 3 filles superbes qui avaient décidé de s’engager dans la police. Mais on les avait cantonnées dans des travaux bien peu passionnants. Alors moi, Charlie, je les ai engagées, et je ne le regrette pas, car ce sont vraiment de Drôles de Dames. »


Lire la suite

Épisode 2 : 2 filles, 1 patron

« Il était une fois des filles superbes qui avaient décidé de s’engager dans la police. L’une à Los Angeles, une autre à San Francisco et la troisième à Boston. Mais on les avait cantonnées dans des travaux bien peu passionnants. Alors moi, Charlie, je les ai engagées, et je ne le regrette pas, car ce sont vraiment de Drôles de Dames. « 

Robe Raphaëlle – Chez Machine – Auguste & Septembre

Lire la suite

Back to basics #1

Toujours dans une réflexion sur la couture responsable et dans la continuité de ma série sur la petite robe noire (#1, #2 et #3), j’ai eu envie de vous proposer une série « back to basics » constituée de pièces indispensables de ma garde-robe. Des basiques qui vont à toutes les humeurs, qui s’accordent facilement à plusieurs autres pièces de mon dressing et peuvent prendre une allure tout à fait différente en fonction des accessoires qu’on lui associe. Aujourd’hui, c’est largement inspirée par le travail de ma copine (plus-pour-longtemps-virtuelle) Rébécca que j’entame la série avec : La chemise blanche.

Lire la suite

The eye of the tiger

Vous vous souvenez de cette scène des Bronzés font du skis où Nathalie (Josiane Balasko) s’apprête à se lancer du haut d’une pente en râlant : « j’y vais mais j’ai peur » ? Oui ? Alors pour toutes celles (et ceux ?) qui ont été séduits par le patron d’Albane et hésitent par peur de ne pas y arriver, j’ai envie de dire : « On se lance ? »… Et puis en cousant une chemise on ne risque pas grand chose (une luxation de l’aiguille à la limite…).

Lire la suite

Le sens du sacrifice

Qui prend la dernière part de fondant au chocolat ? Personne ? Bon ben je me sacrifie alors ? Qui est prête à avoir l’air totalement débile en sous-vêtements dans les toilettes pour crâner toute la journée dans le nouveau combishort Anissa de Chez Machine ? Moiiiiiiiiiiiiiiii !!! Oui tout à fait, j’ai le sens du sacrifice…

Lire la suite