Sans pression !

A l’heure où les débats autour du « combien, quoi et comment coudre » agitent la couturosphère, c’est une nouveauté que je vous présente aujourd’hui. S’il est vrai que l’on peut parfois ressentir un trop plein face à l’offre abondante en patrons et tissus, il n’en demeure pas moins qu’en passionnée, j’aime me tenir au courant de nouvelles sorties, hésiter, projeter, sauter le pas ou non…

Lire la suite

Publicités

Destination Ischia

Ischia c’est une petite île italienne d’à peine 47 Km2. Située dans le golfe de Naples avec ses copines Capri et Procida, cette terre volcanique offre de magnifiques paysages où les criques aux eaux turquoises se mêlent au parfum des oliviers et orangers. Ah ça donne envie de voyage et d’évasion n’est-ce pas ? Mais ce n’est pas vers cette Ischia là que je vous emmène aujourd’hui mais plutôt dans l’univers Slow Sunday Paris. Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, bienvenue à bord du vol en direction d’Ischia 2.0 !

Lire la suite

On n’y voit que du bleu !

Je vous avait déjà parlé du bleu dans cet article sous l’angle historique et sociologique. En y repensant je m’aperçois que j’ai un rapport assez ambivalent à cette couleur : je craque souvent pour ce coloris (marine et jean surtout) avant de me raviser (« mouais encore du bleu ») et de me « forcer » parfois à aller vers des nuances plus inhabituelles. Et puis finalement si c’est une couleur dans laquelle je me sens bien, pourquoi s’en priver ? Ne coud-on pas pour porter ce que le l’on coud (plutôt que de succomber à l’imprimé panthère rose pour finalement laisser sa jolie blouse au placard) ? Me réfugier vers le bleu n’est-ce pas aussi pour apprécier encore plus mes parenthèses plus colorées ?

Chemisier Elodie – Coralie Bijasson – Auguste & Septembre

Lire la suite

Episode 1 : Projet canari

« Il était une fois des filles superbes qui avaient décidé de s’engager dans la police. L’une à Los Angeles, une autre à San Francisco et la troisième à Boston. Mais on les avait cantonnées dans des travaux bien peu passionnants. Alors moi, Charlie, je les ai engagées, et je ne le regrette pas, car ce sont vraiment de Drôles de Dames.  »

Lire la suite