Épisode 12 : Coup de cœur, coup de foudre

Ici Charlie, me voici de retour pour une nouvelle mission que j’ai voulu estivale. Mon œil de lynx n’est pas passée à côté de la tendance de cet été : la robe longue.

Pour cette mission, qui je vous l’avoue fait partie de mes préférées, j’ai recrutés deux nanas aussi jolies qu’adorables. Laurence d’abord, alias Joséphine_sew, dont j’aime le style intemporel et élégant tout en simplicité. Laurence c’est toujours celle qui te trouve la bonne association tissu-patron… celle qui te fait voir un modèle sous un angle auquel tu n’avais pas pensé (et tu te dis « mais oui évidemment, pourquoi j’ai pas eu cette idée « …). La seconde recrue c’est Barbara, un vrai rayon de soleil ! Je suis absolument sous le charme de ses photos, de son univers coloré et de la joie de vivre qui s’en dégage. Elle a son style, une vraie personnalité et j’adore ça. Alors place aux réalisations de cette douzième mission « coup de cœur » : Coudre une robe longue.

La robe de Barbara

Une robe longue ? Comment choisir, il y a tellement de jolis modèles qui existent… Quand j’ai trop d’envie, je me concentre sur ma toute première idée. Et pour cette mission, Magnolia fut une évidence.

Au départ, je visualisais ma robe dans un tissu transparent, comme une jolie mousseline. Sauf que concrètement, c’est très souvent du polyester ou de la soie. Pour la première option, je transpire trop et pour la seconde, je n’ai pas les finances. Et puis, j’ai eu envie de pois. De gros pois. « Bonjour Marion… Dis-moi… » ^^. Oui, je demande de temps en temps à Marion de Pretty mercerie si elle ne va pas bientôt proposer tel ou tel tissu. Et forcément, mes désirs sont souvent comblés ! Mon cœur a succombé au charme fou de ce tissu en lin et coton couleur burnt orange à pois blanc. Le lin sera de plus en plus doux au fur et à mesure des lavages. De plus, c’est un plaisir à coudre. D’une facilité jouissive ! Je suis en amour face à ce tissu.

Quant au patron, ce n’est pas une première pour moi. J’avais déjà cousu Magnolia, en version manches longues  avec une longueur mi-mollet. Cette fois, j’ai cousu la version longue, avec les manches papillons. J’ai beaucoup hésité pour les manches. Je ne craignais que ça ne fasse trop d’ampleur. Que ça gâche la robe. Et en même temps, j’avais envie de les mettre ces manches ! Je n’ai rien de tel dans mon placard. J’ai donc testé… Et je ne suis pas déçue ! Je me sens comme une vraie « Madame » dans cette cousette. J’ai l’impression que mes gênes espagnoles ressortent ! ^^ Un côté flamenco qui me séduit. Olé !!

Au vue de l’opulence qui émane de moi, j’ai fait les ajustements pour petite poitrine (SBA) conseillés sur le blog de Deer and Doe. La robe est maintenant parfaitement ajustée à mon corps. Du vrai sur-mesure ! Aussi, j’ai rallongé de 10 cm la ceinture, afin de pouvoir mieux la nouer sur le devant, comme ma première version.

Cette robe a déjà été portée un week-end en Corrèze, lors d’un regroupement familial. A peine cousue, déjà enfilée. Je peux donc avec certitude vous dire que je me sens très bien dans ma robe, qu’elle est fonctionnelle et pour autant très féminine. Et pour les fortes chaleurs que nous subissons en ce moment, elle est juste parfaite…

Je remercie donc Charlie pour cette mission, parce qu’il est possible que cette envie couture ne me soit jamais venue à l’esprit sans lui. ❤

La robe de Laurence

Quand Perrine Charlie m’a contacté en mai dernier pour me proposer une mission, j’ai tout de suite pensé à une robe longue !
Des maxi dress j’en ai beaucoup porté de mon adolescence à la vingtaine, puis plus du tout… mais à les voir inonder la sphère IG depuis quelque temps, il m’en fallait une.
J’ai d’abord été très emballée par l’idée puis beaucoup moins à l’idée de devoir « faire ma crâneuse » (dixit la grande Sophie Fontanel) en public pour produire de jolies photos…
La vie étant faite de challenges, j’ai accepté (non sans pression) et il a fallu choisir un modèle.
Mon choix s’est porté sur la blouse/robe SUUN de P&M patterns, après avoir vu la version blouse de @josephine_sans_marcelle qui m’a instantanément fait acheter le patron (NDLR : de l’influence d’Instagram).
Ne connaissant pas la marque, je me suis fiée au tableau des tailles qui préconisait un 38 pour mes mensurations au lieu de mon 36 habituel.
En ce qui concerne le tissu, j’avais un coupon de 3m en provenance des Coupons de Saint Pierre dans mon stock, il fallait absolument que ça rentre dedans. Je ne suis pas très grande, 1.66m, c’était jouable.
L’idée :
J’adore les 70’s et le mouvement hippie, c’est ce que j’avais en tête en imaginant ma robe dans ce joli crêpe imprimé boho style.
Les modifications :
Les manches :
Le patron propose une manche longue et une finition sans manche, avec juste une bordure pliée qui vient au ras de l’épaule.
Cette année la manche papillon est à l’honneur, très simple à réaliser d’après n’importe quelle manche basique. Je suis donc partie du patron de la manche longue que j’ai coupé un peu au dessus du coude et que j’ai divisé en quartiers égaux que j’ai ensuite écartés et collés sur une feuille. Ensuite il suffit de relever les contours, de dessiner un joli arrondi en bas et  that’s all (plein de tutos sur le net) !  J’ai coupé ces manches dans le biais du tissu pour un plus joli tombé
Le bas :
J’avais envie d’un volant sans pour autant ressembler à Falbala dans Astérix, j’ai donc choisi la version robe courte à laquelle j’ai ajouté une bande de 45cm de haut  x 1.5 fois la largeur.
Parenthèse : le volant ajoute pas mal de poids à l’ensemble. Je n’avais pas prévu de poser d’élastique à la taille car je n’aime pas trop mais finalement j’ai été obligée de le faire pour bloquer la robe au niveau des hanches et ne pas marcher dessus. A refaire, je prévoirai plutôt une coulisse intérieure qui donne une finition plus propre, mais c’est tout à fait personnel.
Mes impressions :
C’est un très joli patron, accessible aux débutantes mais qui demande un peu d’application.
J’adore l’empiècement du haut avec sa finition passepoilée (optionnelle) qui dessine parfaitement le devant de la robe.
Pour le montage de la doublure de l’empiècement, il existe une autre méthode dite du « burrito » qui se prête parfaitement à ce type de montage.
L’élastique est prévu pour un positionnement au niveau des hanches, il suffit de le remonter de quelques cm en fonction de sa taille pour éviter les surplus de tissu en recouvrement.
Pour finir je pense qu’un 36 aurait été suffisant, le modèle est assez ample et il y a beaucoup de fronces.
Voilà ! 
Le plus difficile pour moi aura été cette série de photos (#challenge) mais je remercie du fond du cœur mon chéri pour sa patience et ses encouragements, ainsi que les talentueuses Perrine et Barbara qui m’ont accueillie à bras ouverts dans cette aventure. Vos versions sont canons les filles (et vous aussi, rien de « trop » 😉 !!!

La robe de Perrine

1000 ans après tout le monde je découvre la robe longue… J’avais tenté l’expérience l’année dernière avec le modèle Charlie Caftan et j’ai été conquise.

Cet été on voit des robes longues partout et les nouveautés patrons de robes proposent de plus en plus des variations courtes ou longues. De quoi rentabiliser les achats et stimuler la créativité.

Pour cette mission j’ai opté pour une valeur sûre, un de mes patrons préférés, réalisé plusieurs fois en courte, version hiver et version été : La robe Guinguette de Cousette.

Avec un chouïa de pression et le défi des photos en extérieur que Charlie nous a aussi lancé, j’ai heureusement pu faire appel à mon amie Amélie qui a le talent de prendre de magnifiques photos et surtout de mettre ses modèle à l’aise !

Pour cette réalisation j’ai donc :

  • Commandé mon tissu que j’aime d’amour : la viscose twill Little Fabrics colori rouille,
  • Coupé la version longue dans ma taille habituelle chez Cousette (M), aucun stress, je sais que ce modèle tombe très bien sur moi dans cette taille.
  • Juste ajouté une petite patte de boutonnage et une bande de propreté à la place de la finition initialement proposée (biais et cordons). Pour savoir comment ajouter une patte de boutonnage à n’importe quel patron de top, robe etc. je ne saurai que trop vous recommander le tuto de la merveilleuse Sandra, juste ici.

Je suis vraiment emballée par cette robe. La longueur est parfaite et je retrouve la ligne que j’affectionne tant sur la version courte. J’aime sa ligne asymétrique, ses fronces maîtrisées, le jeu d’empiècements…

Avec des talons sur les photos je la porte aussi avec des baskets et une veste en jean. Je ne m’étends pas plus, c’est vraiment un coup de cœur vous l’avez compris et je pense d’ores et déjà à une nouvelle version. Une robe longue c’est toujours un petit budget tissu mais il parait qu’en ce moment ce sont les soldes…

Jolis détails

Si chaque mission est unique et suscite chez moi toujours beaucoup d’enthousiasme, celle-ci a une résonance un peu particulière en ce sens que la crème a pris entre nous 3. Des blagounettes, des partages perso, des compliments et des encouragements… J’adorerai une pause en terrasse à refaire le monde avec ces deux là ! Un jour peut-être qui sait ?

8 réflexions sur “Épisode 12 : Coup de cœur, coup de foudre

  1. josephine_sew dit :

    Merci pour ce très bel article Perrine ! Vous êtes lumineuses les filles, et ces robes ont beaucoup de chance d’être si joliment mises en valeur 😍😍 . Au plaisir d’une rencontre dans la vraie vie un jour et encore merci à toi pour cette mission plaisir 💃💃💃 ❤️

    J'aime

  2. Hafida dit :

    Magnifiques robes ! J’adore les trois modèles. De plus ils sont très bien portés. Bravo à vous trois!
    @Laurence:où se trouve ce bel endroit en bord d’eau où vous avez pris vos photos?

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.